top of page
  • Photo du rédacteurAlexis Voisin

Mes 8 mouches pour réussir sa saison de pêche



Si vous êtes un passionné de pêche à la mouche en France, vous savez probablement à quel point il est important d'avoir une bonne sélection de mouches dans votre boîte de pêche. C’est particulièrement vrai lorsqu'il s'agit de mouches sèches et nymphes, deux types de mouches essentiels dans votre boîte de pêche.

Les mouches sèches imitent les insectes qui flottent sur la surface de l'eau et sont un excellent choix pour les pêches en surface. Les nymphes, quant à elles, imitent les larves d'insectes qui se trouvent sous l'eau et sont un choix efficace pour la pêche en profondeur. Avoir une bonne sélection de mouches sèches et nymphes est essentiel pour augmenter vos chances de capturer une truite.

Dans cet article, nous allons vous présenter quatre mouches sèches et quatre nymphes que vous devriez avoir dans votre boîte de pêche à la mouche pour réussir votre partie de pêche.


Mouches sèches :


La Baron Rouge : La "Baron Rouge", imitation d'Ecdyo (Ecdyonurus), est très efficace en pêche au "tandem" (sèche / nymphe). Un éphémère de grande taille, de la même famille que la Brune de mars (Heptageniidés) caractérisé par une couleur variant de l'orangé au rouge. Présent de mai à septembre.





Une imitation de baetis : Les baetis sont des insectes très communs dans les rivières françaises, et une imitation de baetis est donc un choix judicieux pour votre sélection de mouches sèches. Cette mouche est légère et flotte bien sur l'eau, ce qui en fait un choix idéal.







Une petite émergente h18 : Cette mouche sèche est parfaite pour les eaux calmes et lentes ainsi que les radiers. Elle flotte bas sur l'eau et imite parfaitement les mouches émergentes tant appréciées des truites.











Un ORL/C (Oreilles de Lièvre/chevreuil) : Cette mouche sèche est une mouche d’ensemble elle imite tout et rien à la fois. Elle flotte haut sur l'eau et est facilement visible.









Nymphes :


La noire à cul rouge : Cette nymphe de type perdigon (plomb de chasse en espagnol) est très probablement la plus connue dans le monde de la PALM. Elle est très efficace pour les pêches au fil et peut être utilisée dans plein de situations différentes.








La Baenymph tag orange : Comme pour les mouches sèches, les baetis sont des insectes très communs dans les rivières françaises, une imitation de nymphe de baetis est donc un choix judicieux pour votre sélection de nymphes. Cette nymphe imite les larves de baetis avec un petit tag orange pour ajouter un côté flash à la nymphe.




La condor : Cette nymphe d’ensemble peut aussi bien imité tout et rien à la fois. Elle est très efficace pour les pêches au fil ainsi que les pêches en tandem (sèche/nymphe) et peut être utilisée dans de diverses situations.









La Purple Blues : Cette nymphe de type perdigon au reflet violet et bleu est très efficace pour les pêches en eaux rapides. A utiliser principalement au fil et éventuellement en tandem.






Il est important de noter que les mouches présentées ci-avant ne sont pas les seules à être efficaces pour la pêche à la mouche en France. Cependant, ce serait celles que je choisirais pour pêche partout en France et en Europe, si je n’avais qu’une seule boite à prendre.


Il est également important de garder à l'esprit que le choix des mouches dépend de nombreux facteurs, notamment la saison, le temps, le type de rivière, les insectes présents, les préférences des poissons, etc.…


N'oubliez pas, ces mouches ne sont que des suggestions et vous devrez peut-être les adapter en fonction de la saison et des conditions de pêche.


Bonne pêche et bonne ouverture à tous !

128 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page